Belles choses de Suisse : Richtenburg Lugano

This post is also available in: Deutsch (Allemand)

Le Lugano est l’un des deux modèles Swiss-Made de Richtenburg. Déjà connue depuis des années pour ses montres automatiques, la manufacture horlogère a fait le saut en Suisse il y a quelque temps et avec le Lugano et la Clasica (un modèle féminin qu’il faut absolument présenter à l’occasion) son portefeuille ainsi que sa collection bien épicée.

Richtenburg propose trois versions différentes du Lugano – deux avec un boîtier en acier inoxydable et une avec un boîtier recouvert de PVD noir (également en acier inoxydable) – et elles sont toutes disponibles avec des cadrans différents.
Tous les cadrans sont divisés en trois zones différentes : Le centre a une finition rayée qui s’étend de l’intérieur vers l’extérieur, entourée d’un anneau nervuré contenant les chiffres romains et les index. A l’extérieur, une lunette intérieure contient les divisions des minutes et les chiffres des minutes toutes les cinq minutes. A trois heures, il y a un grand guichet date qui offre de la place pour trois chiffres ; le jour actuel est marqué par une petite aiguille rouge.
Une version en acier inoxydable est livrée avec un cadran entièrement argenté, l’un avec des accents beiges. Dans les deux cas, les aiguilles, les chiffres et les index sont noirs. Le modèle noir enduit de PVD est livré avec des accents noirs et des chiffres, index et aiguilles roses.
Les cadrans sont protégés par un verre minéral durci, moins résistant aux rayures que les verres saphir couramment utilisés, mais plus résistant à la casse si la montre tombe.

Tous les boîtiers sont étanches à 10 ATM, ont un diamètre de 42 millimètres et une hauteur de 12 millimètres. Comme le boîtier est poli sur le côté, il a l’air encore un peu plus haut. Les cornes de la bande sont arrondies et mates sur le dessus, de sorte que la lunette dentelée prend tout son sens. La couronne est également dentelée pour correspondre.

Le Richtenburg Lugano est alimenté par un mouvement automatique, le ETA 2824-2, qui fonctionne à une fréquence de 28’800 alternances par heure et offre une réserve de marche d’environ 38 heures après remontage complet.

Les montres sont complétées par un bracelet en cuir brun ou noir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.